Vendredi 23 février 2018

Venue du Roi-Soleil. (Deutéronome 33,1-5.26-29)


Lire le texte

Qu'est-ce que les sociétés anciennes attendaient de leurs rois? Et dans une certaine mesure, qu'est-ce que le monde moderne attend de ses gouvernants? Protection et sécurité d'une part et bonnes lois d'autre part. La royauté de l'Eternel Dieu est affirmée sur une double base: son pouvoir militaire de défenseur de son peuple et son rôle de législateur. Moïse décrit la venue de l'Eternel sur le Sinaï par l'image d'un majestueux lever de soleil: les rayons projetés sont l'expression de la lumière que la loi répand dans les cœurs. Toutes les forces du cosmos sont réquisitionnées pour venir en aide à Israël. Pour autant il ne lui est pas promis un repos entre «les bras d'éternité de Dieu»; il aura de nombreuses batailles à soutenir en franchissant la frontière de la Terre promise. Une fois encore, Dieu n'énonce pas la promesse d'un paradis paisible, mais il réassure son peuple de sa protection et d'une délivrance possible au cœur des conflits. C'est dans un tel contexte que le peuple pourra vivre et affirmer son originalité dans un monde qui n'est pas encore parvenu au but, mais qui s'ouvre progressivement aux lumières de son Roi

Yvan Bourquin

Prière: Toi qui connais tous les chemins des cieux, où tu conduis les astres rayonnants fais nous passer en éclairant nos yeux de la nuit sombre à ton soleil levant, viens nous montrer dans toute sa splendeur ta vérité, lumière de nos cœurs. (E. Pidoux)  

Référence biblique : Deutéronome 33, 1 - 29

Commentaire du 24.02.2018
Commentaire du 22.02.2018